Fr2Ch

Importer la voiture...

dans la catégorie Installation

Nous sommes maintenant en Suisse depuis plus de 3 mois pour Marie, un peu moins pour moi :)

Nous avons décidé de nous occuper de la voiture. Plusieurs possibilités s'offraient à nous :

  1. On la vend en France, et on en achète une nouvelle en Suisse (maintenant qu'on sait qu'on reste, pourquoi pas)
  2. On la garde domiciliée en France
  3. On l'importe "comme effet de déménagement"

La solution 1. veut dire qu'il faut absolument faire la révision, trouver un acheteur, puis nous trouver une nouvelle voiture. Je suis en période d'essai, la trésorerie a disparu, c'est tendu.

La solution 2. est la plus tranquille. Mais ça veut dire qu'en cas de soucis, l'assurance va nous rapatrier en France (ah bah oui mais non), et ça n'est pas dans l'esprit "expatriation"

La solution 3. est la plus logique dans notre volonté de nous expatrier. Mais c'est "sans retour" une fois les démarches commencées.

Au final, nous sommes partis sur la solution 3.

Donc, jeudi matin, je suis allé au Service des Automobiles et de la Navigation (SAN) à Nyon, pour prendre quelques informations sur la procédure pour importer la voiture et faire convertir nos permis FR en permis CH.

Pour les permis, c'est une simple formalité administrative. Un formulaire à remplir, une visite chez l'opticien ou l'ophtalmo pour faire un bilan des yeux, on repasse au Service des Autos pour déposer le dossier (avec copie du permis FR en cours de validité et le permis de séjour), et ce sera bon.

Pour la voiture :

  1. Passer à la douane pour déclarer la voiture "comme effet de déménagement". D'abord, il faut trouver un poste frontière ouvert avec un douanier. J'en ai testé plusieurs pas trop loin de l'appart' en vain. J'ai terminé au Ferney-Voltaire, juste à coté de Genève. Cette démarche se fait une fois qu'on est en possession de son permis de séjour, dans les 3 mois maximum qui suivent la date d'entrée dans le pays. Il faut avoir avec soi son permis de séjour, la carte grise de la voiture et une estimation de la valeur du véhicule (perso, je l'ai calculé sur place). Ça coute 20CHF
  2. Contacter la maison mère du constructeur du véhicule (pour nous, Citroën France) pour avoir un certificat de conformité européen (120€)
  3. Prendre rendez-vous dans un garage pour faire un contrôle de pollution (obligatoire depuis peu). Le véhicule sera alors contrôlé, réglé, et un carnet d'entretien Anti-Pollution sera établi. Ce document est nécessaire pour constituer le dossier à présenter au Service Auto (environ 100CHF pour notre C4)
  4. Assurer le véhicule par une assurance Suisse (ah bah oui hein, ce serait trop facile et illogique de garder l'assurance étrangère)
  5. Envoyer tout ça (+ 2 ou 3 formulaires à compléter) au Service des Automobiles et de la Navigation à Lausanne (et non, ils ne font pas ça à Nyon)

Une fois le dossier constitué et pris en charge par le S.A.N. de Lausanne, nous serons convoqués (compter 1 à 2 mois de délais d'après les infos que j'ai) à présenter la voiture pour un contrôle. Si tout va bien, elle sera "homologuée" et nous aurons alors nos plaques suisses.

Bien sûr, il est vivement conseillé de passer avant par la case "gentil garagiste" qui va vérifier la voiture et éventuellement faire les réparations et réglages nécessaires pour que le contrôle technique se passe bien.

Et tout cela doit être fait avant une année passée sur le territoire suisse.

L'étape 1. a été faire jeudi matin. Et samedi matin, nous avions une gentille lettre du S.A.N. de Nyon. Ils ont été informés par le service des douanes que j'ai entamé la procédure d'importation de mon véhicule. Aussi, ils m'informent que j'ai jusqu'au 25 avril 2013 pour la faire passer sous plaques Suisse. Voilà, c'est parti, notre voiture arrive en Suisse :)


Je reprends le boulot demain!

dans la catégorie Boulot

Et oui, l'air de rien, voilà plus de 3 mois que je suis arrivé en Suisse...

Quelques grandes dates :

  • 16 mars : je termine mon boulot à La Défense, je saute dans la voiture, en route vers ma bien-aimée en Suisse
  • 21 mars : facture de la cheville
  • 27 mars : nouveau plâtre
  • 17 avril : changement de plâtre. Cette fois, plâtre de marche, mes épaules vont pouvoir se reposer un peu
  • 25 avril : je fais les démarches pour mon permis de séjour. Je n'ai pas encore de boulot, mais la procédure de regroupement familial existe pour ça.
  • 15 mai : ultime radio de contrôle, cette fois c'est bon, je suis déplâtré.
  • 18 mai : rendez-vous avec celui qui va devenir mon patron
  • 7 juin : L'administration Suisse me délivre mon permis de séjour / travail
  • 8 juin : j'ai mon contrat de travail, signé par mon patron et moi!
  • 14 juin : la voiture vient de passer très officiellement la frontière. Je viens de la faire dédouaner (mais cela fera l'objet d'autres billets)
  • 16 juin : J'ai le droit de refaire du vélo (mais de route uniquement :( ) et du roller (mais aucun saut, aucun choc). J'ai chaussé mes roulettes, dans l'appart, avec Rémi "au cas où je ne tiendrais pas sur mes pieds". Tout va bien, je pourrais reprendre... Mais pas de suite, je préfère être raisonnable. Je me connais, je suis un peu trop joueur, je vais vite reprendre des risques No Risk, No Fun.. Donc, prudence.

Donc, en 3 mois, je me suis cassé la malléole, immobilisation et début de rééducation, je suis allé une vingtaine d'entretiens, ai fait je-ne-sais-combien d'entretiens téléphoniques, ai bien travaillé sur mes projets perso.

Ces 3 mois ont été longs, mais riches.

Et demain, 18 juin, je commence mon nouveau boulot, comme développeur senior.


La recherche avance... moi aussi, mais pas vite :)

dans la catégorie Boulot

Ça fait maintenant 2 semaines que j'ai rejoint ma bien aimée.

La première semaine a commencé par des entretiens...

Et puis mercredi a été une riche journée.

  • Le matin, photos au bord du lac à Nyon. Avec la brume sur le lac, la limite entre l'eau et le ciel à l'horizon disparaissait.
  • Le midi, déjeuner avec Marie et une de ses collègues.
  • Début d'après-midi, roller dans Genève et au bord du lac. Genève est une ville vraiment agréable pour se balader.
  • Fin de journée, visite des urgences de l'hôpital de Saint Julien en Genevois pour cause de fracture de la malléole.

Depuis, je béquille, et je vais encore béquiller jusqu'à début Mai.

Du coup, notre weekend en France a été annulé, nous sommes restés à Nyon. La maman de Marie a fait l'aller-retour. Elle nous a bien aidé. Nous sommes allés faire un tour au signal de Bougy. C'est un parc, pas très loin de Nyon, avec une jolie vue sur le lac. Ça nous a fait du bien, d'avoir un peu de visite, de sortir un peu.

Cette semaine, secteur calme. Nouvelle visite à l'hôpital mardi pour changement de plâtre. À noter que j'ai vu où se trouve le concessionnaire Lamborghini de Genève. Il faudra que je revienne faire un tour dans le coin, sans mes béquilles, pour rêver un peu.

Vendredi, nouveaux entretiens, dont un planifié de 11H45 pour midi :p "Bonnes pistes", on verra si ça se concrétise. Je devrais avoir des retours cette semaine qui arrive, au pire la suivante. C'est marrant la tête des recruteurs lorsqu'ils découvrent que je suis en béquille :)

De son coté, Marie continue à faire la révolution à son boulot. Tout va bien pour elle.


Ensemble à nouveau!

dans la catégorie Installation

Ça y est, c'est fini!

Marie a commencé en Suisse il y a maintenant 6 semaines. 6 semaines pendant lesquelles nous ne nous sommes vus que les weekends (et tous les soirs via Facetime, mécépôpareil)...

Cette fois, c'est bon, j'ai terminé ma période de préavis, j'ai pu rejoindre ma Belle vendredi.

Le départ du bureau n'a pas été facile. Il a fallu dire au revoir aux collègues. C'est qu'on s'attache vite à ces p'tites bêtes. Je n'ai pas pu saluer tout le monde, j'étais quand même super pressé d'arriver à Nyoooooooooooooooooon. (Du coup, je n'ai même pas salué le chef, il avait disparu des radars quand je suis parti du plateau).

Hier, petite balade dans Lausanne, et aujourd'hui... rien, repos.

Je ré-attaque les entretiens dès lundi matin. Pour l'instant, je suis touriste, un touriste qui cherche du boulot.


Je n'ai pas pris mon après-midi et j'ai fini à 16H30

dans la catégorie vie quotidienne

Hello,

Hihi tout est dans le titre. Les horaires de boulot sont souples. Pour le coup, tant que le travail est fait, ils ne regardent pas les horaires. Habituellement, mes horaires sont plutôt 8h-17h. Mais aujourd'hui, comme maman est là, je suis partie plus tôt. Et donc, 16h30, hop dehors! Arrivée à Nyon vers 16H50, je récupère maman et nous allons nous promener au bord du lac. La vue est tout simplement magnifique. En ce moment, il fait beau temps et même s'il a neigé cette nuit, il fait une température supportable.

A part ça, tout va bien. Je prends mes marques au boulot et je commence à avoir des tâches à moi et vraiment à moi (pas que les collègues me filent parce qu'ils sont sympa :) ) et j'apprends le parler local. Saurez-vous deviner ce qu'ils veulent dire : - Pour le piquet, ils font le tournus (contexte : travail) - il y a des vents tempétueux à nonante km/h (contexte: vie courante) - l'écolage est obligatoire jusqu'à 16 ans (contexte: vie courante) - la votation de dimanche a été un grand succès (contexte: vie courante)

Pour la partie administrative, tout est OK. J'ai ma carte d'AVS (équivalent sécurité sociale). J'attends toujours le devis pour l'assurance Maladie mais j'ai jusqu'au 1er mars pour signer qq chose. L'assurance maison est OK. J'ai découvert que la partie assurance incendie était à part (mais ils m'ont gentiment écrire pour me dire qu'il fallait que je fasse un chèque à tel organisme qui a le monopole, comme ça, c'est clair) Mon permis de travail ne devrait plus tarder (j'espère!)

Jusqu'à présent, que des bonnes nouvelles et expériences, pourvu que ça dure!


Météo

dans la catégorie vie quotidienne

Au fait, il a neigé comme pas possible ici aussi. Voici un petit aperçu de ce que ça donne vue de l'appart: Neige à Nyon

Les abords du lac sont aussi très jolis parce que les vagues + le gel sur les arbres = sculptures vivantes (enfin, si l'on peut dire) Je vais essayer d'aller prendre des photos cette semaine pour vous montrer.


Premières nouvelles

dans la catégorie Installation

Voilà, la vie en Suisse se fait gentiment. Nous savons où faire nos courses, où acheter nos meubles. On a trouvé l'AppleStore, la Fnac, le Starbuck :) Eric est retourné en France :-/ Et maintenant j'ai Internet par le Câble!! Youhou! Et ça c'est super cool!!!

En même temps, il faut dire que mon chéri est passé les voir fin de semaine dernière pour leur expliquer le cas et il semblerait qu'en Suisse, ils soient sensibles à ce genre de choses. Pour le coup, ils ont accéléré mon dossier le plus possible. Et aujourd'hui! tadam! un mail de TNR qui me dit que mon matériel est prêt à être récupéré. Vu qu'ils ferment à 18H30, et que je peux partir tôt, j'en profite pour filer. Une courte explication et me voilà partie avec mes paquets. Arrivé à la maison, je branche la boîte, bouge la table, ramène MiniMim dans le salon et c'est parti!! Une vraie connexion internet décente, ça fait plaisir :)

Niveau boulot, je prends gentiment mes marques, je commence à mettre un peu les pieds dans le plat, mais c'est ce qu'ils attendent de moi donc tout va bien. Techniquement, j'ai beaucoup à apprendre alors je profite d'avoir du temps pour lire et me remettre un peu à jour. Les domaines d'activités sont très variés: backup tapeless, NetApp, VMWare, Linux CentOs, Windows, Solaris 10, Checkpoint, Load balancer F5, ..... bref! la totale! et c'est super motivant. Je sais que si aujourd'hui je suis encore désoeuvrée, je sais que ça ne durera pas. :)

Cette semaine, c'est présentation de toutes les entités (Dev, Support End User) et premiers meetings à préparer.

Donc voilà, pour l'instant tout va bien. Pourvu que ça dure!

A bientôt pour la suite des aventures :)


Appart OK

dans la catégorie Installation

Bien, depuis cette après-midi, on a une adresse officielle en Suisse. Mim' avait parcouru des tonnes d'annonces sur le net, j'ai fait 2 visites, mais la première a été la bonne.

Nous avons eu de nombreux échanges par mail avec l'agence qui gère l'appartement, le courrier papier est vraiment trop lent (2 semaines pour les documents de locations envoyés par la poste).

Au final, nous signons le bail à l'agence, juste avant de faire l'état des lieux. Notre état des lieux d'entrée se fait en présence du précédent locataire, et sert en même temps d'état des lieux de sortie. C'est beaucoup plus détaillé que les précédents états des lieux faits en France.

Pour la caution (3x le loyer), nous sommes passés par une société de cautionnement. La société de cautionnement s'est mise en relation directement avec l'agence, ça a été la bonne surprise. En effet, depuis que nous nous avions monté le dossier de caution, nous n'avions eu aucun retour.

Maintenant, il ne reste plus qu'à meubler...


Compte en banque OK

dans la catégorie Installation

  • Mim' : "Bonjour, je voudrais ouvrir un compte chez vous"
  • La dame du guichet : "Oui, vous avez une pièce d'identité?"
  • Mim' : "Voilà"
  • La dame du guichet : "Avez-vous une adresse en Suisse?"
  • Mim' : "Oui, voilà"
  • La dame du guichet : "C'est pour un compte de salaire?" (un compte courant, quoi)
  • Mim' : "Oui"
  • La dame du guichet : "Vous pouvez me communiquer les coordonnées de votre employeur?"
  • Mim' : "Oui, voilà"
  • La dame du guichet : "Très bien, voilà. Voilà vos coordonnées bancaires. Vous recevrez vos moyens de paiement directement dans votre boite à lettres"
  • Mim' : "Très bien, merci!"

Temps réel passé dans l'agence, attente incluse : 20 minutes... ah ouais, trop fort!